danse québec
Actualités,  Arts & spectacles,  Santé et bien-être

Quand la danse cède le pas aux paroles… des danseurs québécois à cœur ouvert

Mes articles ont plutôt l’habitude d’être colorés, mais cette fois-ci, je laisse toute la place aux mots, aux pensées et aux émotions. Le Québec a la chance de pouvoir compter sur des artistes merveilleux. Toutefois, beaucoup d’incertitudes et de craintes planent. Aujourd’hui, je nous permets danseuses et danseurs, de nous exprimer sur notre nouvelle réalité. Le milieu de la danse est ébranlé, mais ô combien solidaire. Le rideau est tombé… notre passion et notre métier sont sur pause, mais nombreux sont les messages d’espoir circulant dans la communauté. C’est pourquoi j’ai eu envie de créer ce recueil réunissant 15 danseurs québécois… à cœur ouvert.


Je souhaite que, dans quelques années, nous relisions nos textes le cœur léger, le sourire en coin, fiers de nous et accomplis!


Alex Francoeur

Alex Francoeur

Danseur & Chorégraphe  

Cette pandémie aura certainement un grand impact sur le monde de la danse. La magie de cet art opère avec beaucoup de proximité… avec des contacts entre 2 ou plusieurs personnes. Il est important que nous restions solidaires. Nous devons trouver des solutions afin de garder notre créativité et surtout, pour continuer à entraîner la relève et faire danser les jeunes à la maison. Il faut garder espoir. Si tu es un leader dans cette industrie, je t’encourage à te dépasser et à trouver des moyens d’explorer plus loin. La danse mérite sa place plus que jamais pour faire ressentir l’espoir et l’amour dans notre communauté. En temps que danseur et chorégraphe professionnel, mon calendrier 2020-2021 est complètement chamboulé. Je dois maintenant trouver une façon, propre à moi, de me réinventer et de continuer à faire vivre mon art. Comment? Je ne crois pas avoir la réponse encore, mais j’ai espoir et je veux que, toi à la maison, tu gardes aussi espoir. 

@Alex_francoeur


Janie Richard

Janie Richard

Danseuse indépendante

Comme plusieurs artistes, les danseurs sont en arrêt depuis le début de cette pandémie. Nous risquons également d’être les derniers à retourner travailler. Pour moi, la danse m’a toujours défini en tant que personne; je ne connais rien d’autre qui me donne autant de satisfaction et de bonheur. Ça jamais été pour moi « un travail ». C’est une passion, tout simplement. Bien sûr que l’avenir m’inquiète, comme plusieurs autres métiers et domaines, mais je sens que je pourrai davantage apprécier mon art et offrir doublement d’amour aux gens qui continueront de contribuer et assisteront, peut-être d’une nouvelle méthode, à nos productions. Alors, que je sois confinée à la maison ou bien dans un théâtre, je danse toujours et prend encore plus le temps de définir mes recherches artistiques et mon entraînement physique dans ce quotidien inhabituel. Soyons créatifs, lançons-nous des défis, faisons du ménage parce qu’il paraît que ça fait de la place à du beau et du nouveau. Cuisinons, sortons prendre l’air, rions, dansons, chantons, vivons le moment présent qu’on ne prend jamais le temps de vivre. Restons positifs, parce que la vie continue. Aussi contradictoire que cela puisse paraître, même si nous sommes loin physiquement des autres, c’est ensemble qu’on va la gagner cette guerre. Bizarrement, ce virus nous unis. Ça va changer l’humanité à tout jamais. J’ai confiance en cet avenir
nouveau qui n’est pas si loin. On reste ensemble et on ne lâche pas! Courage, ce n’est que passager.
Affectueusement.

@janierichard17
@janie_marcio


Nicolas Bégin

Nicolas Bégin

Fondateur & Directeur général Hit The Floor | FLOFEST

La communauté de la danse doit se rallier plus que jamais durant cette situation exceptionnelle. Depuis 10 ans, c’est toujours un honneur, pour toute l’équipe et moi, de mettre de l’avant la célébration du mouvement, les talents d’ici, mais surtout la beauté de cet art. J’encourage fortement les danseurs et les écoles de danse à continuer de partager leur passion. La danse a un impact grandiose sur la culture internationale depuis plusieurs années. La famille Hit The Floor encourage toute la communauté à continuer de danser, car ça fait du bien. Nous devons nous adapter à cette nouvelle réalité, mais nous en ressortirons tous plus forts. 

@nicolasbegin
Hit The Floor | Flofest


Kim Gingras

Kim Gingras
Danseuse & Éducatrice en danse

La vie nous présente souvent des obstacles. Sans préavis, elle nous place dans des situations plus difficiles, plus éprouvantes, mais elle ne nous envoie jamais rien que nous ne puissions surmonter.

Après plusieurs années de réflexion sur mon passé, je réalise que mes plus grands obstacles ont aussi été mes plus grandes opportunités d’apprentissage. Des moments décisifs où j’ai beaucoup appris, beaucoup grandi. Je nous invite donc à voir cette pandémie comme un autre de ces moments de croissance personnelle. C’est un chapitre de notre vie qui nous permet de ralentir, de plonger plus profondément, de mieux définir nos désirs et nos objectifs, non seulement en tant que danseur(se), mais aussi en tant que personne, ami(e), parent, enfant, partenaire de vie, etc. Nous sommes fort(e)s, résilient(e)s, passionné(e)s, travaillant(e)s, mais surtout, nous sommes humain(e)s. Faisons de notre mieux. Donnons-nous la permission de vivre toutes nos émotions et rappelons-nous que ça aussi, ça passera. Nous pourrons ensuite regarder en arrière et se dire: “Wow. Ça m’a fait grandir.”

@kimgingras
Site Web


Giulia Tripoli

Giulia Tripoli

Enseignante, Danseuse, Directrice artistique & Motivatrice

If an artist dances in their bedroom and there’s no one in the studio, do their moves still have an impact? Simply put – yes. As a global community, we have been forced to accept a challenge of being together while staying apart. It seems impossible when you put it into words but our actions have told a different story. Almost immediately, we have found ways to take classes together, learn together and support each other. Does it look like it always has? No, of course not. Will it always looks this way? No, of course not. It was never the stage or the studio that made us artists. It was the way we approached life – through art. And have become living proof of what beauty can be born when you dance like no one is watching you… not watching in person anyways. Catch me every Monday at 11am on Instagram Live for more Information & Inspiration.
Stay Home. Stay Safe. Stay Inspired.

@giulia_tripoli
Tripoli Studios


Marjorie Paquette

Marjorie Paquette

Danseuse, Enseignante, Comédienne & Fondatrice du blogue

Comment pourrons-nous faire face à cette crise? Je me questionne depuis des semaines. La danse implique des contacts humains et l’utilisation de l’espace. Cette époque… elle est derrière nous, du moins pour un bon moment. Comment rester créatif avec autant de contraintes? Comment désinfecter les studios? Comment performer et enseigner en groupe de façon sécuritaire? Tant de questions demeurent sans réponses. La danse contribue au développement de l’estime de soi, à l’épanouissement, à l’expression par le mouvement, à la santé physique et j’en passe. La danse, c’est une affaire de famille. La danse ça change des vies et ça met des sourires aux visages… Mon cœur fait mal. Mon âme pleure, mais mon corps veut encore bouger au son de la musique. Voilà la beauté de cet art. Malgré toutes les embûches, il est ancré en nous, il nous est vital. On ne vit pas de la danse, on vit avec. Tous ensemble, nous trouverons des solutions car nous sommes, sans aucun doute, les spécialistes de l’adaptation. En attendant, explorons de nouvelles avenues artistiques car il n’est pas question que ce confinement freine ma créativité. D’ailleurs, si vous lisez cet article présentement, c’est grâce à ce confinement… Ce blogue n’aurait jamais pu voir le jour en temps normal. Réaliser des projets, c’est encore possible! Foncez.

@marjopaq
Site Web


Jessy Gauthier

Jessy Gauthier

Directeur artistique, Metteur en scène, Chorégraphe, Danseur, DJ & Chanteur

Je pense définitivement que dame nature avait besoin de faire une pause. Tout va tellement trop vite et à 100 milles à l’heure, tout le temps. Je prends l’isolement comme une opportunité de prendre du recul et je réalise que je dois changer mon mode de vie de fou!! Faire plus de méditation et prendre le temps de vivre. Juste avant la crise, j’embarquais dans la semaine la plus folle de toute ma vie ! Je venais de chorégraphier un numéro pour La semaine des 4 Julie et j’étais plus que débordé avec le 40e anniversaire du Cabaret Érotique Le 281 dont j’étais responsable de la direction artistique, en plus d’être DJ et d’avoir ma compagnie Jessy Gauthier Divertissement à temps plein. J’étais sur le bord du burnout… Aujourd’hui, je réalise que je suis vraiment privilégié de faire ce que j’aime dans la vie, que j’adore les artistes avec qui je travaille et que je vais être encore plus reconnaissant de tout ce que j’aurai dans le futur. Prenez le temps de lire un bon livre, écrivez tout ce que vous désirez, réalisez vos rêves, prenez le temps de visualiser vos objectifs. Cette crise de la Covid-19 est une opportunité de faire un reset et de vous reprogrammer.
Live, Love and Believe 💙

@jessygauthier
Site Web


Solène Filion Danis

Solène Filion Danis

Danseuse & Enseignante

“Dance like nobody is watching” has never been this real! C’est un moment qui n’est pas facile, mais qui est favorable à l’introspection. Pourquoi danses-tu? Danses-tu encore pendant le confinement? Es-tu capable de te pousser, de t’aider, de te critiquer, de te féliciter pour ce que tu fais, pendant que personne d’autre que toi n’est là pour le faire? Apprends à te connaître et tu sauras où aller. Être capable d’être son propre mentor est primordial pour continuer d’avancer.

@solene.amethyst.c4


Claude Bellemare

Claude Bellemare

Interprète, Enseignante & Chorégraphe en danse contemporaine

Parfois abstraits, parfois touchants, les messages qui sont transmis permettent, en tant qu’artiste, de se réaliser et de s’épanouir au sommet de notre art en ce temps d’arrêt forcé. Je réalise l’importance de l’art auprès de ma société. Il nous amène à nous questionner sur notre environnement et à réfléchir à celui-ci. Il est générateur d’émotions.”Danse, tu vis en moi.”

Ample Man Danse


Claudia Meunier

Claudia Meunier

Danseuse & Chorégraphe

On pourrait certainement croire qu’actuellement, c’est la fin pour le dur métier de danseur professionnel au Québec. Or, lorsque la machine des arts se remettra en marche. Elle sera différente certes, mais j’ose croire qu’elle aura évolué et sera plus puissante que jamais. Oui, il faudra s’adapter car elle aura probablement changé et ses dernières mises à jour deviendront notre nouvelle réalité : cette période de crise brise les barrières et ouvre les frontières au monde entier. Par exemple, il est maintenant possible de prendre des classes en ligne avec des chorégraphes de renommée internationale. En temps normal, il faudrait débourser beaucoup de sous (vols d’avion, coûts des classes, etc.) pour pouvoir s’entraîner avec eux. Ces professionnels offrent maintenant des classes en ligne gratuites pour tous les types de danseurs et de niveaux débutant à expert. C’est une occasion rare et elle vaut de l’or! Je vois positivement le contexte actuel, puisque celui-ci me permet de laisser la place à tous mes projets personnels et professionnels me tenant réellement à cœur. Cela me permet également de perfectionner mon art et de mettre toutes mes énergies sur un futur projet en particulier! On le sait, lorsque l’on bûche sur 10 000 projets en même temps, on regrette parfois de ne pas avoir donné son 100 % à celui qui en valait le plus la peine dans notre for intérieur. La vie nous oblige à laisser place à nos réels besoins.

@claudiameunier1


Vanessa Gagnon

Vanessa Gagnon

Danseuse & Chorégraphe

T W E N T Y – T W E N T Y, cet air de changement ou le real nous a été enlevé pour du virtuel et où le réconfort humain devient source de frayeur dans toute sa lourdeur. La lumière s’est fermée sur un incroyable métier, nous laissant dans l’ombre de notre créativité. Armé d’un masque, de désinfectant, restant à l’écart chacun chez soi, on nous dit soyons solidaires… tout en restant solitaire. Monday, Tuesday, Friday, Sunday become everyday just a D A Y… Certains méditent, d’autres revendiquent… Il y a aussi les “je m’enfoutisme” et bien sûr, les comportements extrémistes. Chaque jour, l’inconnu de notre avenir envahit notre esprit mais bientôt, ce sera la terre qui nous dira merci. Adieu toi mon art? NON. Je ne te dis pas au revoir. La vie peut nous obliger à nous garder confiné, mais notre art sera toujours notre plus grand pouvoir. Pouvoir d’évoquer, d’exprimer, d’inspirer ou de libérer. C’est de cette façon que nous en tirerons la plus grande leçon.

@vness_kik
Studio Unified Movement


Gabriela Jovian

Gabriela Jovian-Mazon

Danseuse

Professional dancers are experts in adapting quickly, finding solutions and sharing their passion. For this reason, this new reality has pushed us to be even more creative and I believe we are adapting well. However, the energy of a group of dancers, human contact, experiencing dance live versus on a screen are highlights of our profession that cannot be replaced. We cannot wait to experience this again! This new reality has definitely made us question the foundations of our art, is it “essential”? Although a lot of activities are “on pause”, dance has never stopped and it never will. If anything, we have been sharing to even bigger audiences than before! During this isolation, dance (by either doing or watching) has either helped others exercise a little, let their emotions out, use their creative muscles, feel joy or learn something new. So I’d like to invite everyone to support their local dance community, by sharing things they like on social media, thanking artists for sharing their art or trying a new dance class!

@greatgabyj


Guillaume Michaud

Guillaume Michaud

Danseur & DJ

Je m’appelle Guillaume Michaud. Je suis danseur de profession. En tant qu’artiste freelance, la réalité dans laquelle nous nous retrouvons m’a permis de réfléchir énormément sur le futur de ma carrière et sur ce que je peux faire de mon art en temps de crise comme celle que nous vivons. Le plus important pour moi c’est de garder ma tête occupée. Je pense que ce qui me sauve c’est d’avoir mes propres projets. On m’a dit très jeune : “S’il n’y a pas d’opportunités, crée-les toi-même”. Je continue donc à créer et pousser mes idées au maximum en utilisant tous les outils que j’ai à ma disposition, en collaborant avec des artistes que j’admire. J’enseigne quelques classes ici et là, ça me permet de rester actif. J’ai l’impression que le temps que j’ai à ma disposition me permet d’avancer et de retoucher des détails qui feront en sorte que lorsque le cours de la vie reprendra, je serai prêt à me lancer à fond. J’essaie toujours de voir le positif dans chaque situation et c’est dans ces moments difficiles que je m’accroche le plus à ma passion.

@guillaumemichaud


Connie Rotella

Connie Rotella

Productrice, Directrice artistique, Chorégraphe, Danseuse, Consultante & Propriétaire de Danse 1, 2, 3

The world is becoming but so are we. We can’t change it, we just need to follow the beat of our hearts and keep going. Les moments sont peut-être difficiles, mais ça ne veut pas dire que dans notre cœur, on arrête de faire ce que l’on aime. Alors, continuons de danser et de se réunir car ce contact est très important pour notre bien-être. Love is love and that’s what I always built on at Danse 123. Love is the universal message that keeps us together. 

@connierotella
Danse 1..2..3


Petitom

PETiTOM (Tommy Tremblay)

Chanteur, Danseur & Acteur

Étant un artiste qui baigne dans le monde du spectacle depuis plus 10 ans, principalement en chant et en danse, cette période de confinement a commencé assez difficilement pour moi puisque ma passion est de me retrouver sur une scène. Et en étant un gars d’équipe, j’ai toujours partagé cet art avec des gens… un TEAM, que ce soit pour enseigner ou prendre des classes, aller «freestyle» avec des amis, tourner des vidéoclips, ou faire des shows. Me retrouver seul m’a définitivement remis en question sur les raisons de mon amour du métier. Il a fallu que je retourne aux sources de cet amour. Je me suis enfin donné le temps d’aller vers de nouveaux horizons et vers de nouvelles idées qui pourraient agrandir la vision de mon art ou simplement de moi-même. C’est comme ça qu’on se découvre en tant qu’artiste. Un danseur n’est jamais seulement un danseur. Sa vie et ses nouvelles expériences font de lui un artiste toujours de plus en plus profond. TOUT de notre quotidien peut aider notre danse et peut l’inspirer. Il faut seulement ouvrir les yeux, écouter notre âme et se laisser aller. Écrire, lire, méditer, respirer l’air extérieur, se parler, écouter un nouvel album de musique par jour, produire de la musique, jouer à des jeux vidéos, dessiner, cuisiner,  s’étirer/s’entraîner, fouiller sur YouTube… n’importe quoi peut ouvrir une porte à ton esprit qui alimentera ta danse. J’ai dû, moi-même, me fixer de nouveaux objectifs. Mon premier était de m’allouer un minimum de 30 minutes de freestyle par jour (ce que j’avais cessé de faire). Seulement mettre de la musique et danser Full out ET/OU Marqué. Seulement ça m’aide à tenir ma tête motivée et inspirée. 

PETiTRUC : se filmer nous motive à en donner plus car on veut aimer ce que l’on voit 😉

Mon deuxième était de trouver une autre branche à mon art. Qu’est-ce que je pouvais faire de différent pour alimenter ma danse? Je suis donc tomber en amour avec la production musicale. Je me suis permis de m’acheter des logiciels et produire mes propres compositions musicales. Je n’avais jamais fait ça avant et le sourire m’est revenu rapidement. Je voyais un changement dans ma motivation.
Le but est de maintenir:
1 : Une Constance 
Si l’on se permet de danser une fois par semaine seulement, l’inspiration et la motivation se présentent beaucoup plus difficilement. La porte est trop longtemps fermée. Il faut donner à notre art du temps et de l’amour, constamment.
2 : Une Balance
Jouer avec plus d’un univers, aller plus loin que la danse pour revenir à elle. Produire de la musique est, pour moi, la «balance» à ma danse. Je joue avec les deux. En produisant, je peux me mettre à freestyle et, au fur et à mesure, l’un vient avec l’autre.
On le sait, dans ce métier-là, nous sommes toujours à la course du prochain contrat. Enfin, on voit que le futur n’existe pas vraiment. C’est plutôt le moment présent qui détient tout le pouvoir. Et le but n’est pas de se presser, mais bien de profiter de ce qu’on a envie de faire dans le présent. Qu’as-tu envie de faire MAiNTENANT? Tout est permis! L’inspiration survole toujours autour de nous. Elle attend qu’on fasse le premier pas pour ensuite se joindre. Il faut faire équipe avec nos idées, leur parler, les challenger.
Donc voilà, mets une chanson aléatoire et laisse ton âme faire tes premiers mouvements. Tu vas voir, ça va venir tout seul, à chaque fois. 🙂 Prenons notre temps. La vie est une danse qui attend d’être dansée !  Courage & Amour,
TOM.

@un.petitom


Merci à tous les artistes pour leur grande générosité.


Kabaret comédie musicale

Pour ne rien manquer, abonnez-vous à l’infolettre. On promet de ne pas vous inonder de courriels!

Non, merci!

0