mont st-bruno
Actualités,  Tourisme

En route vers le parc national du Mont-St-Bruno… sans voiture!

En vraie montréalaise, je ne possède pas de voiture. Ce qui implique que là où s’arrête le métro se termine mon univers… mais pas mes possibilités. Vous me connaissez, je suis toujours à la recherche de nouvelles activités à faire avec ma fille, et plus spécifiquement depuis qu’elle aime gambader! Nous avons tellement de nouveaux parcs à explorer.


La navette estivale du RTL

Cet été, ça tombe bien car pour les citadins, le RTL (Réseau de transport de Longueuil) offre une navette allant jusqu’au parc national du Mont-St-Bruno. C’est donc attelée de ma poussette que je me suis rendue à la station Longueuil-Université-de-Sherbrooke, vers le terminus d’autobus. La navette estivale numéro 298 n’est offerte que les fins de semaine. Et soyez attentifs, car je l’ai manqué de 10 minutes et j’ai dû attendre la prochaine…1h30 plus tard! Heureusement avec bébé, tout est un terrain de jeu et les bambous du hall d’entrée de l’université furent notre lieu d’amusement. La station étant en construction, le parc environnant est désormais un chantier. Bref, impossible d’attendre à l’extérieur.

Une fois à bord de l’autobus, le trajet est assez rapide et nous emmène directement à l’intérieur du parc.

De là, une foule de sentiers sinuant la forêt, contournant des lacs, abordant de vieilles maisons en pierre et un moulin, nous font découvrir les splendeurs de la nature.

mont st-bruno
Crédit : Catherine Picard

On en oublie les gratte-ciel, on conserve l’immensité. J’en ai profité pour immortaliser de beaux clichés dans ce décor forestier.

De mon constat de maman, nous nous en sommes tenues au chemin de terre (sentier accessible aux personnes à mobilité réduite), bien plus facile à naviguer avec la poussette et sécuritaire pour les explorations de bébé. Une chance que nous avions nos bouteilles d’eau, car le seul point d’eau potable se trouve à l’entrée. Ce site de la Sépaq offre plusieurs aires de pique-nique, dont ma fille et moi avons profitées, ainsi que la location d’équipements nautiques. Le parc accepte même les chiens en laisse.

Pour conclure, cette escapade en Montérégie m’a seulement coûté le prix des billets aller-retour en transport en commun. Avec la refonte tarifaire du secteur B, le coût est de 5,25$/billet. Ce fut une belle opportunité de sortir de la ville et certainement, un moment phare de notre été.

Bonne découverte!

Crédit photos : Catherine Picard

À LIRE AUSSI : Bleu Lavande : l’arrêt incontournable à faire en Estrie

Aventurière, autodidacte et soloparentale, je t'emmène dans mes péripéties quotidiennes afin d'y découvrir de nouvelles opportunités. Que ce soit au fil de mes voyages, de mes rencontres ou de mes trouvailles, j'espère pouvoir vous partager l'engouement que me procure la vie. Toujours avec philosophie et un soupçon de glamour, mes photos et mes écrits sont le résultat de mes intimes pensées, à la hauteur de ma personnalité.

Pour ne rien manquer, abonnez-vous à l’infolettre. On promet de ne pas vous inonder de courriels!

Non, merci!

0