danse baladi bloguelesnackbar.com
Arts & spectacles

Réouverture des studios : 5 bienfaits de suivre des cours de danse orientale

On attendait ce moment avec impatience : la réouverture des studios de danse, enfin! Bien que l’expérience peut être différente d’une femme à l’autre, j’avais le goût de vous partager 5 bienfaits de pratiquer la danse orientale régulièrement que j’ai pu constater autant sur moi que sur mes élèves.

J’ai découvert la danse orientale par pur hasard. Mon horaire à l’université m’imposait une différente routine et j’en ai profité pour essayer de nouvelles choses. J’ai donc suivi une amie dans un cours de baladi en me disant : « Ok, je vais y aller pour lui faire plaisir. J’ai fait 15 ans de ballet classique… Qu’est-ce que le baladi pourrait bien m’apprendre de plus? »

Ouf que j’avais tort! Dès mon premier cours, j’ai regretté cette pensée parce que j’ai pris conscience que la danse orientale (aussi connue sous le terme baladi) pouvait m’apporter beaucoup plus que ce que j’avais cru au départ.

Mais avant d’aller plus loin, si vous ne savez pas exactement ce qu’est la danse orientale, lisez mon autre article : C’est quoi au juste le baladi?

danse baladi
Danseuse : Marie-Ève Bourgault

La première chose qu’on constate une fois en classe, c’est la diversité des femmes. On en oublie la grandeur, la morphologie, l’âge, l’ethnicité, le niveau… On y voit seulement l’amour de la danse et le désir de se réunir pour vivre un bon moment!

Mes 5 bonnes raisons de suivre des cours de danse orientale

1. Pour faire bouger des muscles que vous ne saviez pas que vous aviez!

Mon propre préjugé envers la danse orientale a été de croire que c’était facile. Après avoir fait du ballet pendant toute ma jeunesse, je ne pensais pas trouver un style de danse qui m’apporterait autant de défis. J’adore le ballet classique, mais malheureusement, c’est un environnement très sévère sur le plan physique et technique. Si tu ne cadres pas dans le moule, on te fait subtilement comprendre que ce n’est pas ta place.

Non seulement la danse orientale est un exercice sans impact comme n’importe quel autre style, mais elle nous amène à découvrir notre corps comme aucune autre forme d’exercice ne peut le faire. C’est un workout pour tout le corps, mais particulièrement pour le bassin, les hanches et les abdominaux. Oui, oui, on travaille les abdos… même plus que vous ne le pensez 😉

2. Pour booster votre confiance en vous

Je ne prétends pas que vous allez sortir de chaque classe 100 % confiante. Je ne dis pas non plus que c’est un moyen à toute épreuve pour améliorer votre confiance en vous. Par contre, avec du temps et de la bienveillance, la danse orientale va vous amener naturellement à mieux vous connaître autant sur le plan physique qu’émotionnel, à danser de façon authentique avec vos forces et vos faiblesses, à sortir de votre zone de confort et à vous dépasser.

En parlant de confiance et de danse, avez-vous lu les touchants témoignages de plusieurs danseurs professionnels québécois qui se confient sur leur réalité durant la pandémie? À lire juste ici : Quand la danse cède le pas aux paroles… des danseurs québécois à cœur ouvert

3. Pour améliorer votre posture

Naturellement, dès les premières classes, on vous montre la posture à adopter pour bien danser, mais surtout pour éviter les blessures, particulièrement dans le bas du dos. Il n’y a rien de pire que de danser dans la douleur due à une mauvaise posture. On aligne les jambes, le bassin, les épaules, les bras, la tête et on étire même les coins de la bouche (le plus difficile 😉).

4. Pour connecter avec votre féminité

Peu importe où nous en sommes dans nos vies et les croyances occidentales que l’on peut avoir envers ce qui est catégorisé comme « féminin », la danse orientale nous pousse indéniablement à nous redécouvrir en tant que femme. Je le concède, la définition de féminité est propre à chacune, mais il ne faut pas avoir honte d’en être une. Ce que j’aime avec la danse orientale, c’est que je peux m’exprimer dans l’émotion de la musique, dans mon choix de mouvement, dans ma posture et dans mes propres émotions.

5. Pour explorer votre sensualité

J’ai hésité avant d’inclure cette dernière raison, mais c’est la vérité. Il n’est pas question ici de se sexualiser dans le but de plaire (particulièrement aux hommes). Nous ne sommes pas des porn stars ou des strip-teaseuses. Ça revient un peu au point précédent, soit de se découvrir en tant que femme, mais aussi en tant que femme sensuelle, non pas pour plaire à d’autres, mais pour plaire à soi-même. Et après, si vous voulez être sexy, il n’y a rien de mal à ça. Assumez-le.

Allez hop, tous au studio!

Crédit photo : freepik.com

À LIRE AUSSI : La gigue québécoise réinventée avec BIGICO

Marie-Eve Bourgault

Traductrice/réviseure de jour, professeure de danse orientale le soir et aspirante auteure à temps partiel, je vibre de ma passion d'écrire et de danser. Mes deux plus grands rêves sont d'ouvrir mon propre studio de danse orientale et de devenir une auteure de romans littéraires. J'ai un goût particulier pour tout ce qui touche à la danse et à la littérature. Pourquoi ne pas fusionner mes deux passions et vous faire connaître la danse orientale en toute authenticité et dans toute sa splendeur!?

Pour ne rien manquer, abonnez-vous à l’infolettre. On promet de ne pas vous inonder de courriels!

Non, merci!

0