Actualités

Être une femme entrepreneure en 2022

On va se dire les vraies affaires. Être une femme à la tête d’une entreprise, ce n’est pas facile! Vu de l’extérieur, ça a l’air tout beau et alléchant, mais c’est loin d’être la réalité. Il faut avoir les reins solides et être prête à affronter le regard de l’homme. Parce que oui, oui, les hommes nous donnent encore beaucoup de fil à retordre. Certes, il y a eu un certain progrès, mais c’est juste en ayant les deux pieds dedans que l’on voit à quel point on a encore du chemin à faire.  

Aujourd’hui, je veux vous parler de l’expérience que j’ai vécue (même si, évidemment, nous avons toutes notre propre histoire). 


Faire le grand saut

J’ai fait l’acquisition d’une boulangerie en novembre 2021. Ceux et celles qui me connaissent savent que j’ai toujours voulu être ma propre boss. Si je vous sortais mon curriculum vitae, vous verriez que j’ai une longue liste d’emplois à mon actif dans toutes sortes de domaines. Je me suis lancée dans tellement de choses sans jamais être vraiment satisfaite. Cependant, le fait d’avoir autant d’emplois a fait en sorte qu’aujourd’hui, j’ai les outils nécessaires pour faire le grand saut! Évidemment, je ne savais pas à quoi m’attendre exactement jusqu’à temps que j’aie les deux pieds dedans.

En août 2021, j’ai pris la décision de me lancer en affaires. Rendue à 30 ans, il était à peu près temps. Toutefois, la grande question demeurait: Me lancer dans quoi? J’ai donc ouvert mon ordinateur et tapé vente de commerces dans la barre de navigation. C’est à ce moment que j’ai découvert que le site de Centris ne présentait pas uniquement des maisons, mais aussi des commerces! J’ai déterminé la région où j’avais envie de travailler et c’est là que je suis tombée sur cette magnifique boulangerie de Sainte-Julie. J’ai eu un coup de cœur! 

Une semaine plus tard, je faisais une offre et elle fut acceptée. J’ai vécu une montagne d’émotions. Je me sentais prête et je n’ai jamais vécu dans le regret depuis. 

Un lot de défis à affronter

Je vous mentirais si je vous disais que le début de mon aventure fut un conte de fée. Être une femme entrepreneure dans un milieu d’hommes m’apportait mon lot de défis, soyez-en certains! Malgré les commentaires misogynes de plusieurs, je n’ai jamais cessé de marcher la tête haute. Pour moi, je n’avais pas de compte à rendre à personne d’autre qu’à mon équipe. Comme ma mère me dirait: “Laisse ça couler comme l’eau qui glisse sur le dos d’un canard.”

Les premiers temps, j’ai été surnommée la femme du boulanger ou bien la femme du propriétaire. Souvent, lorsque je disais que c’était moi la propriétaire, on me demandait avec qui j’étais co-propriétaire…

Bien que mon conjoint soit énormément présent pour me prêter main-forte dans mon entreprise, je suis fière de dire haut et fort que c’est MON projet. 

Même encore aujourd’hui, on parle beaucoup plus souvent de la boulangerie à Alex et Cynthia plutôt que de la boulangerie à Cynthia. Même si les gens sont bien au courant qu’Alex n’a rien à voir là-dedans. C’est un automatisme, une maladresse causée par la façon d’éduquer de notre société. Je ne suis pas gênée de vous dire que ça m’insulte encore.

Si on inversait les rôles et que la boulangerie était à mon conjoint, croyez-vous que les gens lui diraient: “Êtes-vous le mari de la propriétaire?” Non, aucune question ne serait posée. Ce serait une évidence; la boulangerie de l’homme, point final.


Aux femmes qui veulent se lancer en affaires, consultez le site du gouvernement du Québec pour obtenir toutes sortes d’informations liées à l’entrepreneuriat.

En 2022, on a encore beaucoup de chemin à faire! 

Crédit photos principales – À gauche @valiegb / À droite @lafourneedolivier

À LIRE AUSSI: Ma bulle de lecture : propager le plaisir de lire tout en favorisant l’achat local

Je suis une maman pleine d’énergie qui adore mettre son empreinte un peu partout où elle va. Je suis assez présente sur les réseaux sociaux et je suis heureuse de pouvoir vous partager des petites portions de moi à travers mes textes. Je ne suis pas qu’un rayon de soleil, mais le soleil tout entier! Mes années d’expérience sur les réseaux font en sorte que je suis bien outillée pour vous tenir informés sur les nouveautés en termes de mode, beauté et lifestyle... une belle passion qui me coule dans les veines et qui me fait plaisir de transmettre!

Pour ne rien manquer, abonnez-vous à l’infolettre. On promet de ne pas vous inonder de courriels!

Non, merci!

0